Mes lectures

Les filles d’Ennismore, Patricia Falvey

Belfond, 2019
Roman, historique, Irlande, famille, amitié, aristocratie, classe sociales

Résumé : Irlande, début du XXe siècle. À huit ans, Rosie croise le chemin de Victoria, la jeune héritière du domaine d’Ennismore. Celle-ci s’ennuie et voit en la fille d’un métayer, l’amie dont elle rêve tant. Au grand dam de sa mère, elle arrive à convaincre son père de partager ses heures de leçon avec Rosie. Au fil des années, leur amitié grandit. Mais à 17 ans, Victoria quitte Ennismore pour Dublin afin de faire son entrée dans le monde, laissant Rosie déchirée entre les aspirations de ces années d’éducation aristocrate et sa modeste position. Elle est bientôt contrainte d’accepter un poste de domestique au domaine. Servir une famille qu’elle a côtoyée pendant dix ans est d’autant plus douloureux que Rosie est amoureuse depuis toujours du frère de Victoria, Valentin.
Alors que l’Irlande s’embrase, le destin de Rosie et Victoria emprunte le chemin de la révolte.

Je me suis lancée dans dans la lecture de ce livre car il fait parti de la collection Le Cercle chez Belfond, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, mais j’étais confiante et à raison car j’ai été complètement embarquée dans cette lecture. C’est une lecture entrainante, qui m’a fait penser à un mélange de Downton Abbey et L’amie prodigieuse. Nous suivons la vie d’une grande maison avec habitée par la famille de la haute société et les serviteurs et on se concentre sur une amitié très forte entre deux jeunes filles. Je remercie chaleureusement les éditions Belfond et Netgalley pour cette lecture que j’ai beaucoup aimée.

Rosie est une jeune fille qui vit à la ferme avec sa famille, elle va rencontrer par hasard Victoria, fille du seigneur qui possède les terres que son père cultive et habite. Victoria est très seule et elle va sauter sur l’occasion de se faire une amie de son age. Rosie se laisse embarquer dans cette amitié qui devient fusionnelle, les filles sont vite inséparables. Elles grandissent et rêvent ensemble mais les choses évoluent et changent pour chacune d’elles.
Les conventions sociales, la lutte des classes, le besoin d’émancipation vont faire que les vies des deux filles se mêlent, se démêlent, s’éloignent et se décroissent au fil du temps.

J’ai beaucoup aimé cette lecture qui nous plonge au coeur de l’Irlande au tout début du 20e siècle, le contexte est explosif, la lutte des classes est très présente et tout cela est très bien rendu par l’auteure, c’est présent et bien mené, sans apporter de lourdeur ou de longueur je trouve. Il y a le déclin de l’aristocratie, la lutte des classes, la pauvreté, la question de l’indépendance de l’Irlande et Les pâques sanglante, tout est évoqué et bien dosé, ancré à l’histoire et aux personnages car c’est avant tout une histoire d’amitié et d’amour aussi avec les romances des filles.

J’ai aimé les personnages, aussi bien les filles que les personnages secondaires, même si quand on connait Downton Abbey, on a peu de surprise. Mais même s’ils sont assez convenu, ces personnages restent très agréables à suivre dans leurs vies. On suit les protagonistes, on les voit grandir et évoluer puis les évènements s’enchainent et on ne voit pas les pages défiler.

C’est donc une très bonne lecture pour moi, j’ai vraiment passé un excellent moment.

Connaissez-vous? Qu’en avez-vous pensé?
Je vous souhaite de belles lectures 🙂

4 réflexions au sujet de « Les filles d’Ennismore, Patricia Falvey »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s