Mes lectures

Aux douceurs du temps, Véronique Chauvy

éditions De Borée, 2019
Roman, historique, femme, confiseries, travail, famille

Résumé : À la fin du XIXe siècle, Juliette, fille d’une famille modeste, hérite de la confiserie de son oncle à Clermont-Ferrand. Malgré l’interdiction de son père, elle se lance dans cette aventure et devient sa propre patronne. Son commerce étant prospère, elle embauche Pierre, dont elle tombe amoureuse et avec qui elle a une fille. Mais très vite, Juliette doute de l’honnêteté de son conjoint.

J’ai été attirée par la couverture et le titre de ce roman, ils vont bien ensemble et invitent à la douceur, j’avais envie de lire ce roman avec une gourmandise et une bonne tasse de thé, ce que j’ai fait d’ailleurs! Je remercie donc les éditions De Borée pour cette lecture très sympathique.

Juliette est un personnage attachant, c’est une jeune femme travailleuse qui va hésiter d’un oncle, un homme dont elle ne connaissait même pas l’existence. Au début elle ne sait trop que faire de cette héritage: une confiserie. Certes, elle travaille pour un confiseur mais comment trouver les moyens de reprendre une confiserie à l’abandon toute seule? Il lui est fortement conseillé de vendre, de plus confiseur, c’est un métier d’homme, la confiseuse est la femme du confiseur un point c’est tout.

Juliette évolue donc dans un monde d’homme, un monde qui cherche à lui montrer où est sa place et qu’elle ne doit pas chercher à s’en éloigner. Mais Juliette est forte, elle se relève les manches et décide de prouver de quoi elle est capable. Son employé est un homme charmant mais qui a du mal à accepter les ordres d’une femme,  il va pourtant la courtiser et ils vont se marier. Cependant, Juliette n’est toujours pas certaine de pouvoir lui faire confiance et elle souhaite rester patronne, elle n’a pas fait tout cela pour reprendre une place derrière un homme, époux ou non. Mais les défis sont nombreux et elle n’est pas au bout de ses peines.

J’ai donc adoré le caractère de Juliette, sa force, elle tient à sa place, une place égale à celle des hommes du métier. Ce coté féministe m’a énormément plu, certainement ce que j’ai préféré. C’est aussi et surtout un roman historique, avec des luttes, des révoltes contre le pouvoir en place. C’est un roman bien écrit, qui se lit avec fluidité, il est bien équilibré entre l’intrigue qui fait que l’on a envie de savoir ce qu’il va advenir de Juliette, romance, coté historique et condition de la femme de l’époque. J’ai vraiment passé un très bon moment avec ce livre.

Connaissez-vous? Qu’en avez-vous pensé?
Je vous souhaite de belles lectures 🙂

4 réflexions au sujet de « Aux douceurs du temps, Véronique Chauvy »

Répondre à chronicroqueusedelivres Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s