Mes lectures

Mini lecture du Lundi #68 : Et il me parla de cerisiers, de poussières et d’une montagne

Hello Everyone!

Nous sommes lundi, le jour où je poste mes mini-lectures (article de présentation). Ma dernière mini lecture était donc : Et il me parla de cerisiers, de poussières et d’une montagne d’Antoine Paje.

Résumé : Le héros de ce roman écrit à la première personne pensait avoir pris la bonne route, vivre comme il l’entendait jusqu’à ce qu’il soit mis en garde à vue pour un incident assez étonnant lors d’une virée festive aux États-unis. Il va faire en prison une rencontre qui va changer le cours de sa vie.
Revenu en France, il va changer son mode de vie, réussir professionnellement jusqu’à ce qu’il rencontre deux autres personnes qui vont finir par opérer un changement total en lui et le libérer pour de bon de toutes ces peurs qui lui entravaient l’existence.
Voici l’histoire de Paul Lamarche, un homme soumis à ses peurs « intérieures », sans même en avoir conscience, qui se serait mis en colère si on lui avait étalé sous le nez l’ampleur de la trouille qui le menait.
Lui, peur ? Certainement pas. Il fallait donc qu’il en prenne conscience tout seul. Il rampa longtemps, pour se mettre un jour debout et marcher. Bref, pour se mettre à vivre.

C’est un roman très court qui traine dans ma PAL depuis des années et que je me suis enfin décidé à lire. C’est un récit rapide et agréable qui nous parle d’un homme, Paul, qui fait tout pour réussir professionnellement et qui, grâce à des personnes croisées plus ou moins par hasard, va se rendre compte que sa quête de la réussite n’est peut être pas ce qu’il lui faut pour être heureux.

J’ai aimé suivre le personnage dans ses rencontres, Paul est le narrateur de l’histoire, il revient sur sa propre histoire en essayant au fur et à mesure de son récit de ne pas la réécrire. Il a rencontré des gens qui ont semé des graines, inséré des idées en lui, qui ont mis du temps à s’épanouir. Il ne s’en est pas rendu compte sur le moment, mais toutes ces petites choses lui ont permis une prise de conscience. J’ai beaucoup aimé ces rencontres et le fait que Paul appel ces personnes des « Yodas ».

C’est un roman feel-good qui nous montre qu’il suffit de peu pour changer sa vie, qui nous parle des peurs qui nous paralysent et elles sont nombreuses alors qu’il s’agit en fait de « fausses peurs » mais dont il n’est pas du tout évident de se défaire.

C’est un roman sympathique et sans prétention, pas le seul du genre mais qui se lit très bien, avec un message positif. Un roman initiatique qui est simple et peut paraitre cliché mais qui fait du bien et donne le sourire.

Connaissez-vous? Qu’en avez-vous pensé?

Pour ma prochaine mini lecture, celle dont je vous parlerai la semaine prochaine, ce sera une des BD que j’ai récemment emprunté à la bibliothèque mais je ne sais pas encore laquelle me tentera en premier…

Je vous souhaite de belles lectures 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s