Mes lectures

Winter, Rick Bass

Folio
Roman, nature writing, grand espaces, hiver, neige, froid, solitude, USA, autobiographie

Résumé: Winter est le récit de l’installation de Rick Bass et de sa femme dans un coin reculé du Montana en plein hiver.
Pas d’électricité, pas de téléphone, juste un saloon à une demi-heure de route. Mais une vallée comme au début du monde, une nature splendide et cruelle. Par moins trente-neuf degrés, le rêve se fait parfois souffrance. Dans une prose lumineuse, le défenseur de l’environnement Rick Bass redécouvre, au terme d’un progressif dépouillement, l’essentiel.

Je commence tout doucement à lire du nature writing, un genre qui ne me tentait pas du tout mais que je me surprends à beaucoup apprécier! J’ai été attirée par la couverture hivernale de celui-ci et me suis dit qu’il serait parfait pour le Cold Winter Challenge, et c’est tout à fait le cas.

L’auteur est habitué à la chaleur du Texas d’où il est originaire mais il décide de partir pour le Montana avec sa femme afin d’y vivre et de travailler, d’écrire. Il va donc découvrir ce que c’est d’avoir à couper le bois pour se chauffer, faire rouler un véhicule avec des températures bien trop froides et de la neige. La neige, elle est omniprésente, comme sur la couverture, le blanc est la couleur qui domine ce récit. Ce blanc, c’est la beauté des paysages, le froid mordant de l’hiver dans le Montana, le silence et l’isolement aussi.

En effet, l’auteur et sa femme vont connaitre la solitude, les plus proches voisins sont à des kilomètres et l’unique magasin des environs n’est pas proche de chez eux, là encore, il y a de la route à faire pour s’y rendre. Ils sont gardiens d’une maison qu’il faut chauffer, il faut aussi l’entretenir et surtout faire attention à ce que les canalisations ne gèlent pas.

Ils sont donc entourés par le blanc et le silence, ce qui laisse une vue sur des paysages magnifiques, une vie simple, un émerveillement de croiser des animaux sauvages et magnifiques. Et puis, auprès d’un poêle, il y a aussi l’écriture. L’auteur, pour écrire ce récit, a tenu un journal de bord pendant des mois. On assiste donc à son quotidien dans environnement particulier qui peut paraitre hostile et froid mais dans lequel on rencontre des gens vrais et plus chaleureux qu’il n’y parait, prêts à s’entraider.

C’est une lecture très agréable, qui se lit sous un plaid avec une bonne boisson chaude et qui donne envie de partir s’isoler, de prendre des vacances loin de tout (oui je dis vacances car vivre comme cela, ce n’est pas pour moi 😉 ).

Connaissez-vous? Qu’en avez-vous pensé? Quels livres de ce genre recommanderiez-vous?
Je vous souhaite de belles lectures 🙂

7 réflexions au sujet de « Winter, Rick Bass »

  1. Je l’ai ajouté à ma wishlist car je connais trop peu de romans de nature-writing et que j’aimerais découvrir un peu plus ce genre. Et puis, quitte à en lire, j’aime autant que ce soit des lieux enneigés ! Du coup, je le note pour… l’hiver prochain X)

    Aimé par 1 personne

  2. Je l’ai repérer sur la toile il y a quelques mois et je me demandais de quel genre il s’agissait. J’aime bien le nature writing en général, mais j’ai parfois été déçue de mes lectures, alors maintenant, je me méfie. Mais là, ta chronique me rassure et je l’ajoute sans hésiter à ma wish-list !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s