Mes lectures

Les petites chroniques des suites: Princesse Sara

Hello everyone!

Aujourd’hui je reviens avec une petite chronique des suites, je vous parle donc de Princesse Sara, les tomes 8 et 9 de Alwett, Moretti et Boccato, aux éditions Soleil.

Tout d’abord voici le résumé du T1 (et ma chronique ici) :
Sara vivait aux Indes avec son père mais elle s’apprête à entrer au pensionnat de Miss Minchin en Angleterre. Très gâtée par son père qui a fait fortune grâce aux automates, Sara n’en est pas moins gentille et bien élevée. Cependant, l’adaptation au pensionnat n’est pas si simple.
Et ici ma chronique des tomes 2 et 3ici celle des tomes 4 et 5, et enfin celle des tomes 6 et 7 ici.

Résumé du T8, Meilleurs voeux de mariage :
Le défi s’annonce de taille pour Sara Crewe ! Elle doit aider Lavinia, son ennemie légendaire, à fuir son mariage. Le vieil Ernest, propriétaire de la fabrique d’automates qui appartenait autrefois aux Crewe, vient de la démasquer. Et pire que tout, une fausse rumeur met en danger la fameuse fabrique ! Sara se retrouve sur tous les fronts et n’a pas le temps de s’occuper de James. Or Lavinia, que la reconnaissance n’étouffe pas, trouve le jeune homme très à son goût !

Nous sommes toujours en Inde dans ce tome, Sara cache son identité aux yeux de tous depuis un moment déjà et elle est enfin révélée. Ainsi la famille Delatour qui possède les entreprises de son père et pour qui elle travaille sous le nom d’Emily apprend enfin qui elle est. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’actuel propriétaire n’apprécie pas, son petit fils en revanche est moins énervé et reste ami avec Sara.
Lavinia est toujours là et cherche à échapper à son fiancé, toujours aussi violent et arrogant.

J’ai beaucoup aimé ce tome, retrouver l’Inde de Sara, les dessins sont toujours aussi beaux, les tenues magnifiques et les automates orignaux et bien représentés, de plus l’intrigue avance et se résout. En effet, ce tome marque la fin d’un cycle et peut donc être vu comme une fin en soi. C’est donc une série toujours aussi agréable à suivre, je suis très attachée à Sara et à James, entre qui les choses avances aussi et enfin! J’ai donc hâte de les retrouver, eux et les autres dans la suite de leurs aventures.

Résumé du T9, Intrigue à Venise:
Sara a été nommée marraine du Carnaval de Venise. Quelle joie d’expérimenter ses automates dans un décor si enchanteur ! Mais le nouveau livre de la mystérieuse Lady Berry paraît au même moment en librairie et s’intitule La Vérité sur Sara Crewe ! Sara et ses amis sont mortifiés de se découvrir racontés sous un angle si peu flatteur ! Dès sa sortie, le livre est déjà un best-seller. Nul ne sait qui sont l’imprimeur ou l’auteure, mais le livre a été imprimé à Venise. Ça ne peut pas être un hasard…

Dans ce tome, nous avons quitté l’Inde pour Venise. Sara va participer au fameux Carnaval en tant que marraine mais est préoccupée par la sortie d’un livre, la dernière romance de Lady Berry qui a pour protagoniste, Sara elle-même. Le livre est peu flatteur pour Sara et ses amis mais c’est la façon explicite dont est présenté sa relation avec James ainsi que ses sentiment qui la mettent mal à l’aise. La relation entre elle et James est donc tendue. En tout cas, ils ont bien l’intention de trouver qui se cache derrière cette parution sensationnelle.

Les dessins sont encore une fois (oui je me répète) somptueux, Venise et son Carnaval sont l’occasion parfaite pour de magnifiques décors et tenues. J’aime toujours autant retrouver Sara et ses amis, cependant j’ai moins apprécié ce tome que les précédent. Dans le tome 8, Sara quittait l’Inde pour l’Angleterre et son entreprise là-bas, or ici nous sommes à Venise, je me suis donc demandé pourquoi ce choix et ce que cela avait à voir. C’est un voyage, avec une enquête, c’est sympathique mais ça ne m’a pas vraiment emballée. J’attends aussi toujours plus de la relation entre Sara et James, mes attentes ont été un peu retardée avec les événements de ce tome, j’espère donc que leur relation va avancer dans le prochain.

Petite déception donc pour ce tome 9 mais je sais que j’aime cette série et que je vais la poursuivre, en espérant bien sur que le prochain tome m’emporte plus.
Connaissez-vous? Qu’en avez-vous pensé?

Je vous souhaite de belles lectures 🙂

Une réflexion au sujet de « Les petites chroniques des suites: Princesse Sara »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s