Mes lectures

Dans la forêt, Jean Hegland

Gallmeister, 2018
Roman, science fiction, anticipation, dystopie, survie, foret, nature, solitude, deuil, adolescence, soeurs, USA
❤ Coup de coeur ❤

Rien n’est plus comme avant : le monde tel qu’on le connaît semble avoir vacillé, plus d’éléctricité ni d’essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l’inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d’inépuisables richesses.

J’ai été attirée par les bonnes critiques que j’ai lues sur le livre mais aussi par le couverture merveilleuse de cette édition de poche des éditions Gallmeister. Ce n’est pourtant pas trop mon genre de livres, je n’aime pas trop les romans dystopiques mais celui-ci m’a embarqué et complètement séduit.

C’est un roman qui nous parle de la fin de notre monde tel que nous le connaissons, de fin de notre civilisation dépendante de l’essence et de l’électricité qui tous deux viennent à manquer. Circuler n’est donc plus possible, vivre en ville se complique, la société de consommation a donc été contrainte de disparaitre. La déchéance a été lente, il n’y a rien eu de marquant ou d’apocalyptique, on ne sait d’ailleurs pas vraiment ce qui est arrivé, il y a très peu d’information.

Toutes les informations que l’on a sont apportée par le journal de Nell, une des soeurs que nous allons suivre dans cette histoire. Au début du livre, les filles vivent avec leur père, dans une maison à la lisière de la foret. L’une veut étudier à Harvard et l’autre devenir danseuse, ce n’est plus possible dans l’état actuel des choses mais elles restent fortes et acharnées se préparant tout de même en attendant que les choses reviennent à la normale.

Leur père leur apprend à vivre en autarcie, elles font tout pour économiser les ressources, elles cultivent leur nourriture et cherchent des utilisations possibles et utiles pour chaque objet de la maison.

La relation entre les deux soeurs est fusionnelle mais tendue et difficile aussi. Elles sont seules au milieux d’une nature omniprésente, foisonnante, elles sont confinées, aucun ami n’est à proximité et aller les voir est impossible. Cela peut donc être pesant et oppressant.

C’est un roman magnifique, bouleversant tant il est réaliste mais il est aussi écrit avec simplicité, force et poésie. J’ai découvert que ce roman avait été publié en 1996 aux USA, il y a donc plus de 20 ans et pourtant il n’a rien d’anachronique, il reste vraiment actuel et au coeur des problématiques d’aujourd’hui.

Connaissez-vous? Qu’en avez-vous pensé?
Je vous souhaite de belles lectures 🙂

10 réflexions au sujet de « Dans la forêt, Jean Hegland »

  1. J’ai adoré ! il y a une force que je ne saurai pas décrire, mais aussi une sorte de désespoir… quelque chose de fataliste, de cassé. Et tout sur une bone partie du bouquin, on cherche à réparer plutôt qu’à reconstruire… c’est bouleversant !

    Aimé par 1 personne

  2. Lu également le mois dernier et également un gros coup de coeur, j’ai lu en octobre Le poids de la neige de Christian Guay-Poliquin qui est dans la même veine. Deux livres coup de coeur mais un peu oppressants par le côté huis clos et l’obligation de réfléchir à un monde ou les fondamentaux de vie ne sont plus une évidence.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s