Mes lectures

Le parfum de l’automne, Brenda Novak

Harlequin 2014
Roman, romance, relations publiques, presse, acteur, mariage, famille

Alors qu’elle vient d’envoyer promener Simon O’Neal, l’acteur le plus viril et le plus sexy d’Hollywood, parce qu’elle ne supportait plus ses frasques, Gail DeMarco se demande si elle n’a pas commis une erreur. Une erreur ? Il s’agit en fait d’une vraie catastrophe, oui ! Du jour au lendemain, tous ses clients quittent son agence pour se tourner vers la nouvelle attachée de presse engagée par Simon. Désespérée, et se sentant responsable de l’avenir de ses employés, Gail n’a pas le choix : il lui faut présenter des excuses à Simon. Sauf que celui-ci, qui cherche à redorer son image pour obtenir la garde de son fils de cinq ans, lui propose alors un marché : l’épouser et s’installer avec lui à Whiskey Creek, la petite ville de Californie du Nord dont elle est originaire, pour qu’on le croie rentré dans le rang. Forcée d’accepter pour un temps cet arrangement insensé, Gail se demande comment elle va bien pouvoir vivre avec cet homme chez qui elle déteste tout, absolument tout. Ou presque…

J’ai trouvé ce livre par hasard à la bouquinerie il y a quelques mois et je me suis dit qu’il serait parfait pour le Pumpkin Autumn Challenge, ce qui est le cas. C’est une très bonne lecture doudou / détente pour l’automne, à savourer avec un thé sous un plaid. C’est une romance sans grande surprise peut-être mais c’est souvent le cas des romances, c’est surtout une très bonne lecture sans prise de tête, parfaite pour se détendre.

Gail est une jeune femme venant d’une petite ville dans un coin perdu et qui est partie à la conquête de la grande ville pour devenir quelqu’un. Elle a réussi à créer son entreprise, elle est attaché de presse et sa vie lui plait telle qu’elle est. Mais un de ses clients est difficile et le jour où elle décide que trop c’est trop, elle l’envoie promener, préférant se séparer de lui plutôt que de subir ses frasques. Le problème c’est qu’il n’apprécie pas et va se venger, Gail est en train de perdre tous ses clients.

Gail est courageuse et a construit son entreprise à la sueur de son front, elle est aussi attentive à ses employés et se soucie d’eux, j’ai aimé qu’elle soit à la fois ambitieuse et humaine, sensible. Elle n’est pas le cliché de celle prête à tout pour écraser les autres et tant pis pour les conséquences pour les autres tant que elle peut s’en sortir. Elle va donc mettre sa fierté de coté et faire ce qu’il faut pour sauver son entreprise et ainsi laisser du travail à ses employés.

Simon est un homme qui semble insupportable au début, il est arrogant mais aussi capricieux, comme Gail n’a pas été dans son sens, il va faire ce qu’il faut pour qu’elle s’en morde les doigts. Mais sous ces abords de brute insensible, on découvre petit à petit, un homme brisé, qui souffre et tente comme il peut de s’en sortir.

Gail est vite attirée par Simon (un peu trop vite), malgré le caractère de ce dernier, la romance est sympathique même si j’aurais aimé que la tension monte et qu’il y ait plus d’étincelles entre les deux.

C’est une lecture très sympa, légère et sans prise de tête, très bien pour se détendre. Un bon roman Harlequin avec lequel on se blotti sous un plaid avec un thé pendant les jours de pluie.

Connaissez-vous? Qu’en avez-vous pensé? Des recommandations de lectures doudou pour moi?
Je vous souhaite de belles lectures 🙂

Une réflexion au sujet de « Le parfum de l’automne, Brenda Novak »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s