Mes lectures

Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson

Folio, 2013
Document, témoignage, autobiographie, voyage, récit de voyage, nature, nature writing, introspection, solitude, Sibérie

Assez tôt, j’ai compris que je n’allais pas pouvoir faire grand-chose pour changer le monde. Je me suis alors promis de m’installer quelque temps, seul, dans une cabane. Dans les forêts de Sibérie.
J’ai acquis une isba de bois, loin de tout, sur les bords du lac Baïkal.
Là, pendant six mois, à cinq jours de marche du premier village, perdu dans une nature démesurée, j’ai tâché d’être heureux.
Je crois y être parvenu.
Deux chiens, un poêle à bois, une fenêtre ouverte sur un lac suffisent à la vie.
Et si la liberté consistait à posséder le temps ?
Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures ?
Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu.

Partir seul pendant six mois, au milieu de nulle part pour faire le point et méditer est quelque chose d’ambitieux je trouve, il faut travailler dur pour se nourrir et se chauffer, et mis à part cela il n’y a rien à faire que de lire et observer la nature, boire aussi. L’auteur nous fait part de ses réflexions et de son quotidien.

J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur que j’ai trouvée délicate et poétique. La nature est magnifiquement décrite et cela nous incite à la contempler avec plus d’attention. Dans ce livre, le blanc est dominant, la neige et la glace sont partout et tout semble immobile, on sent une certaine langueur. Le rythme est donc lent, indolent et j’ai pris le temps de savourer ma lecture, sans jamais m’ennuyer.

J’ai pris plaisir à suivre le quotidien de l’auteur et ses réflexions sur la vie et la société d’aujourd’hui. J’ai aimé que l’auteur sache trouver l’équilibre entre le journal de bord avec le récit de ce qui fait ses journées et les pensées plus philosophiques et poétiques.
Je ne pensais pas que le genre nature writing était pour moi malgré mon attrait pour ce livre, et pourtant, j’ai adoré et c’est un genre que je retenterai avec plaisir.

C’est un témoignage magnifique et poétique qui incite à perdre du recul, à la réflexion. J’ai adoré cette lecture et même si je ne me vois pas du tout tenter l’expérience, une petite retraite loin de tout est tentante lorsqu’on lit cette expérience.
C’est une lecture enrichissante et dépaysante que j’ai adoré découvrir.

Connaissez-vous? Qu’en avez-vous pensé? Avez-vous des titres de ce genre à recommander?
Je vous souhaite de belles lectures 🙂

4 réflexions au sujet de « Dans les forêts de Sibérie, Sylvain Tesson »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s