Mes lectures

Mini lecture du Lundi #42 : L’étrange histoire de Benjamin Button

Hello Everyone!
Nous sommes lundi, le jour où je poste mes mini-lectures (article de présentation), ma lecture de lundi dernier : L’étrange histoire de Benjamin Button de Francis Scott Fitzgerald.


Folio, 2008
Nouvelle, fantastique, naissance, vieillesse, 20e siècle, littérature américaine

Résumé : Dès sa naissance, loin d’être un beau poupon joufflu, Benjamin Button ressemble à un vieillard voûté et barbu ! Ses parents découvrent peu à peu qu’il rajeunit chaque jour : de vieillard il devient un homme mûr, un jeune homme, un enfant… Bénédiction ou malédiction ?
Sous la fantaisie et la légèreté perce une ironie désenchantée qui place Fitzgerald au rang des plus grands écrivains américains.

Cette nouvelle est suivie de La lie du bonheur (dont je ne parlerai pas ici), nouvelles extraites du recueil Les enfants du Jazz.

J’ai découvert Fitzgerald pendant mes études, il appartient à la Lost generation que j’aime beaucoup, ces écrivains venus s’exiler à Paris entre deux guerres, mais j’ai un peu de mal avec lui, son style peut-être. Je n’ai jamais réussi à dépasser les 50 premières pages de Gatsby le magnifique, malgré plusieurs tentatives. Pourtant j’ai eu envie d’aller vers cette nouvelle pour le Pumpkin Autumn Challenge et j’en suis contente car j’ai aimé cette lecture.

C’est une lecture rapide et entrainante, sous le signe de l’étrangeté et du mystère. Benjamin Button nait vieux et va vivre sa vie à l’envers, de cette vieillesse à sa jeunesse et son enfance.
On parle de sa relation avec son père, qui n’est pas simple car ce dernier le force à s’intéresser aux choses de son âge : un petit garçon en bas âge. Benjamin s’entend plutôt avec son grand-père, ils ont plus de points communs.
Benjamin rajeunit, atteint l’âge de son père, il le comprend un peu mieux. C’est l’âge où Benjamin rencontre une jeune femme, plus jeune que lui mais qui s’intéresse plutôt aux hommes murs, ils vont se marier.

J’ai aimé que l’on aborde l’incompréhension face à ce phénomène et plus généralement face à un enfant différent. La situation est vue comme une maladie ou quelque chose de fait exprès pour se démarquer, sous entendant que Benjamin a fait ce choix. Il y a donc une façon intéressante, assez froide et dure de voir la différence, ce qui se retranscrit dans l’ambiance de cette nouvelle et les relations entre les personnages qui manquent de chaleur.

C’est une lecture rapide à l’ambiance étrange mais que j’ai aimé et qui est très bien pour la saison automnale qui arrive.

Connaissez-vous ce livre? Qu’en avez-vous pensé ?


Ce soir, je pense que je vais lire : Le jour où elle n’a pas fait compostelle
Depuis sa rencontre avec Antoine, le sage-épicier, Clémentine a changé pas mal de choses dans sa vie. Mais elle n’a toujours pas trouvé ce qu’elle cherchait : le bonheur et l’apaisement. Quand elle retourne à l’épicerie, Antoine n’est plus là. Simon, un physicien apiculteur a pris sa place. Grâce à lui, Clémentine va entrevoir tous les chemins de vie possibles qui s’offrent à elle. Mais comment faire pour trouver le bon ? Pour le savoir une seule solution? Essayer !

Je me tiens donc toujours à ma routine du lundi, rendez-vous la semaine prochaine pour une autre mini lecture !
Je vous souhaite de belles lectures 🙂

10 réflexions au sujet de « Mini lecture du Lundi #42 : L’étrange histoire de Benjamin Button »

  1. Étant donnée que j’ai vu le film (que j’ai adoré), je suis un peu hésitante à lire le livre. De peur de retrouver la même chose et qu’il n’apporte « rien de plus » à l’histoire (même si théoriquement ça devrait être l’inverse haha)

    J'aime

  2. J’ai vu le film au cinéma mais je ne savais pas que c’était F.S Fitzgerald qui avait écrit l’histoire original ! Comme tu dis qu’il se lit vite, je le rajoute à ma PAL ^^. J’ai lu « Gatsby le magnifique » dans le cadre du readingclassicschallenge2018 qui m’a permis de découvrir cet auteur. Je dois avouer que j’ai dû me forcer un peu (beaucoup) pour le terminer, donc je comprends tout à fait que tu n’aies pas dépassé les 50 premières pages ^^ L’écriture est magnifique et très poétique, mais j’ai trouvé l’histoire un peu ennuyeuse…

    Aimé par 1 personne

Répondre à lectureenfantparent Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s