Mes lectures

Mini lecture du Lundi #41 : Chambre 34, Journal d’une libération, Kalya Ousmane

Hello Everyone!
Nous sommes lundi, le jour où je poste mes mini-lectures (article de présentation), ma lecture de lundi dernier : Chambre 34, Journal d’une libération de Kalya Ousmane.

Ce livre est un témoignage que l’auteure nous livre dans le but d’informer et d’aider d’autres femmes.

Résumé :
Vous savez ces résolutions que certains prennent en début d’année ? Comme autant de bonnes intentions jetées à la face du monde. Pour soi, pour les autres, à qui cela fait une belle jambe ? Je ne prends pas de résolution en ce début d’année, comme jamais d’ailleurs.Nous sommes le 06 avril 2018. J’ai été opérée il y a trois jours. Je suis chambre 34.

J’ai découvert cette auteure grâce à 7 jour (en) quête d’enfant (ma chronique ici) qu’elle avait eu la gentillesse de m’envoyer en service presse, et j’ai eu un tel coup de cœur pour ce livre et cette auteure adorable avec qui je suis restée en contact, que je lis désormais tout ce qu’elle écrit (mes avis sur Le trottoir ici et Un 24 décembre en Floride ici). Je n’ai donc pas résisté à me procurer celui-ci et même si j’ai mis un peu de temps à le lire, je suis ravie de l’avoir enfin découvert !

Dans ce témoignage, Kalya Ousmane nous parle d’endométriose, et ce que cela signifie de vivre au quotidien avec cela. Elle nous parle de son combat, des traitements, de ses doutes et de ses peurs. Sans jamais chercher à nous apitoyer, elle livre ce journal de bord avec simplicité et sincérité. J’ai adoré retrouver sa plume qu’elle met au service d’un sujet qui touche beaucoup de femmes et dont il est important de parler. Il est tellement important de parler de cela, le texte est court et parfois elliptique mais il livre l’essentiel de l’évolution qu’a vécu l’auteure, de l’espoir de trouver un traitement qui enfin la soulagera vraiment, durablement, à la prise de décision difficile d’une opération.

J’ai été très touchée par ce témoignage, j’ai eu mal pour les femmes qui vivent ces douleurs, j’ai eu les larmes aux yeux en lisant certains passages car l’auteure se livre telle qu’elle est avec ses peurs, ses larmes, sa douleur.

Ce témoignage est une voix de femme pour les femmes, pour toutes celles qui vivent la même chose et n’osent pas en parler, pour que toutes les autres mais aussi les hommes, les proches, comprennent ce que c’est.

Un texte poignant et fort que j’ai adoré, merci à l’auteure d’avoir se s’être livrée et d’avoir permis d’aborder ce sujet avec justesse et sincérité.

Connaissez-vous ce livre? Qu’en avez-vous pensé ?


Ce soir, je pense que je vais lire : L’étrange histoire de Benjamin Button, Francis Scott Fitzgerald.
Dès sa naissance, loin d’être un beau poupon joufflu, Benjamin Button ressemble à un vieillard voûté et barbu ! Ses parents découvrent peu à peu qu’il rajeunit chaque jour : de vieillard il devient un homme mûr, un jeune homme, un enfant… Bénédiction ou malédiction ?
Sous la fantaisie et la légèreté perce une ironie désenchantée qui place Fitzgerald au rang des plus grands écrivains américains.

Je me tiens donc toujours à ma routine du lundi, rendez-vous la semaine prochaine pour une autre mini lecture !
Je vous souhaite de belles lectures 🙂

3 réflexions au sujet de « Mini lecture du Lundi #41 : Chambre 34, Journal d’une libération, Kalya Ousmane »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s