Mes lectures

De joie coulent mes larmes, Lena Walker

Michel Lafon, 2018
Roman, chick-lit, amitié, amour, journalisme, secrets de famille

Résumé : Juriste sans entrain dans un cabinet d’avocats, Romy Bavarois rêve depuis sa plus tendre enfance de présenter le journal télévisé de la plus grande chaîne de France. Au décès de son grand-père, elle décide sans regret de tout quitter et de s’installer chez sa grand-mère à Saint-Tropez. Acceptant un emploi saisonnier de vendeuse de soufflés tropéziens, Romy se laisse vivre jusqu’au jour où elle rencontre Jean-Luc, le médium des stars. Lui fera-t-il des révélations décisives sur son avenir ? Aura-t-elle enfin l’électrochoc qu’il lui fallait pour sortir de sa douce léthargie et prendre son destin en main ?

C’est une lecture feel-good qui est très sympa, pas forcement mémorable mais qui fait passer un bon moment. Le début est peut être un peu long mais, passé ça, quand on est dedans, le rythme s’accélère et la lecture est fluide.

Romy a une vie plutôt confortable avec un travail et un fiancé mais elle a aussi un rêve : présenter le journal TV. Elle est touchante, on la plaint de ce qui lui arrive. Il est facile d’avoir de l’empathie pour elle et de s’identifier. Elle doute mais ne se laisse pas abattre par ce qui lui arrive.

Les personnages secondaires sont sympathiques et attachants, surtout la grand-mère de Romy, Mamilou. Elle est plus qu’une grand-mère pour Romy, elle l’a élevé, elle est très protectrice, l’infantilise peut-être un peu parfois, mais elle l’aime sincèrement.

Les mésaventures sont nombreuses, tant au niveau du travail que de la vie amoureuse de Romy, ce qui créé de nombreux rebondissements. Sa vie change et ce grâce à Jean-Luc, médium des stars de passage à St Tropez où habite Romy et qu’elle rencontre sans l’avoir cherché. J’ai aimé qu’elle soit septique, qu’elle ne croit pas à ses prédictions, mais qu’en même temps cela lui serve à se rendre compte de ce qu’est sa vie et ce qu’elle peut faire pour qu’elle évolue dans le sens qu’elle désire.

Les rebondissements nous entrainent dans la lecture, certaines choses sont un peu trop prévisibles tant au niveau de la romance que sur l’univers de la télévision qui a un goût de déjà vu, cependant c’est une lecture qui reste fluide et agréable. C’est un roman léger, très bien pour la période estivale à lire sur la plage ou bien pour un moment de détente sans prise de tête. Je remercie les éditions Michel Lafon et Netgalley pour cette lecture.

Connaissez-vous ? Qu’en avez vous pensé ?
Je vous souhaite de belles lectures 🙂

2 réflexions au sujet de « De joie coulent mes larmes, Lena Walker »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s