Mes lectures

PS: Tu me manques, Brigid Kemmerer

Hachette, 2018
Roman, jeunesse, correspondance, lettres, adolescence, deuil, préjugés, amitié, romance

Juliet a perdu sa maman et lui écrit des lettres qu’elle dépose sur sa tombe chaque semaine. Declan ne pensait qu’une simple lettre pourrait changer sa vie et pourtant il est profondément touché par celle qu’il trouve lorsqu’il fait ses travaux d’intérêt général au cimetière. Il va lui-même écrire deux mots dessus.
Une correspondance va se mettre en place entre eux qui pensent être deux inconnus alors qu’ils se sont déjà croisés.

J’ai été attirée, comme souvent, par la couverture magnifique. C’est un roman jeunesse qui n’est pas seulement adressé à ce public, les sujets abordés dont graves : le deuil, la culpabilité, la construction de soi après un drame…
Tout cela est abordé avec beaucoup de douceur, c’est vraiment beau et émouvant je trouve.

Juliet n’arrive plus à être elle-même depuis le décès de sa mère, avant le décès de cette dernière, elles s’écrivaient souvent car sa mère était photographe et partait souvent aux quatre coins du monde dans des zones dangereuses. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé l’importance de la photographie dans ce roman, c’est à la fois renseigné et intéressant sans être pesant.
Juliet ne parviens pas à se passer des lettres manuscrites et continue de se confier à sa mère par ce biais, en déposant ses lettres sur la tombe de sa mère et les laissant être emportées par le vent.

L’une de ces lettres va se retrouver entre les mains de Declan, un jeune homme qui effectue des travaux d’intérêt généraux au cimetière. Il va être touché par ce qui est écrit et y répondre. Declan peut paraître un peu cliché, le parfait badboy, mais on apprend à le connaître et il est plus complexe qu’il n’y paraît.
Juliet est en colère qu’on ait osé toucher à sa lettre et un dialogue va s’installer.

Chacun a vécu un drame et en parler à un inconnu leur fait du bien, ils se comprennent, et vont arriver à gérer et supporter leur peine. Les émotions sont très bien retranscrites et on s’attache aux protagonistes qui sont forts et complexes, bien développés. Ils apprennent à se connaître petit à petit, la rencontre ne vient pas tout de suite et il faut surmonter des préjugés mais cette relation et ses débuts atypiques sont ce qui fait tout le charme du livre.

C’est vraiment un roman très agréable à lire, beau et touchant, triste et plein d’espoir : une très jolie lecture !

Connaissez-vous ? Pensez-vous le lire ?

Je vous souhaite de belles lectures 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s