Mes lectures

The deal, Elle Kennedy

Hugo Roman, 2016
Roman, romance, new romance, séduction, étudiants, université, sport, hockey

Hannah est une très bonne élève et un jour, Garrett, star de l’équipe de hockey de la fac, va lui demander de l’aide pour un cours. Hannah n’aime pas trop les sportifs et considère qu’ils n’ont qu’à travailler, elle refuse. Mais Garrett n’accepte pas un non, surtout pas de cette jeune femme qui semble insensible à son charme. Hannah va finir par accepter mais contre l’aide de Garrett pour séduire un autre sportif, la quaterback de l’équipe de football.

J’ai adoré cette lecture, j’ai vraiment passé un excellent moment en compagnie des personnages. C’est une new romance donc certes lorsqu’on apprécie ce genre et que l’on en lit régulièrement, on sait que le dénouement sera surement sans surprise mais ce n’est pas ce qui compte. En tout cas ce n’est pas ce qui compte pour moi, ce que j’apprécie c’est quand je prends plaisir à suivre la balade, que j’aime suivre les protagonistes et que j’arrive à la fin dont j’avais de toute façon envie.

Avec The deal, j’avais donc tout ce qui me fallait. J’ai lu ce livre en lecture commune avec La voleuse de marque-page (sa chronique, dès qu’elle est dispo) mais je dois dire que j’ai avancé très vite dans cette lecture, sans vraiment l’attendre. J’ai effectivement été embarquée dans cette histoire et l’ai dévoré, tourné les pages sans m’en rendre compte. J’ai énormément apprécié que l’on ne tombe pas dans les rebondissements faciles et à répétition, l’histoire est vraiment sympa et ne part pas dans des contretemps tirés par les cheveux simplement parce que les personnages sont trop butés ou ne communiquent pas. C’est un défaut récurent des new romances je trouve et j’ai vraiment aimé que ce roman l’évite.

Garrett est l’opposé de Hannah, c’est un sportif qui vient d’une famille riche et n’a donc pas besoin de travailler pour payer ses études. Hannah est loin de sa famille qui lui manque, elle a vécu des choses très difficile et ne s’ouvre pas facilement. Elle a des amis, plutôt artistes, qui d’ailleurs ont tendance à se moquer des sportifs. Mais Garrett va enter dans sa vie et tout bousculer, il n’accepte pas le non comme réponse. Lui aussi a un passé compliqué. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé cet aspect du personnage malgré la tristesse que cela implique car j’ai trouvé son histoire très crédible, vraiment réaliste.
J’aime beaucoup la relation qui se met en place entre eux, les chamailleries entre eux et l’humour. Garrett va l’aider à séduire un autre sportif mais en voulant rendre l’autre jaloux pour qu’il s’intéresse à Hannah, c’est Garrett qui va se prendre à son propre piège.
J’ai adoré Garrett, il peut paraître un peu lourd, le sportif bêta qui saute sur tout ce qui bouge mais ce n’est pas le cas car sous cette apparence, il y a quelqu’un de bien.

Ce roman est le premier de la saga Off-campus, Garrett dans cette histoire vit en collocation avec trois autres garçons, que l’on a croisé et j’ai vraiment hâte de découvrir les tomes suivants pour mieux les connaître ! Vraiment hâte de lire la suite !
Connaissez-vous cette saga ? Qu’en avez-vous pensé ? La suite est aussi sympa ?

Je vous souhaite de belles lectures 🙂

3 réflexions au sujet de « The deal, Elle Kennedy »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s