Mes lectures

The Hate U Give, La haine que l’on donne, de Angie Thomas


Nathan, 2018
496 pages
Roman, jeune adulte, contemporain, USA, quartier, gangs, violence, police, justice, amitié, deuil, famille
❤ Coup de Coeur ❤

Starr est une jeune fille noire qui vit dans un quartier où la guerre des gangs fait rage mais va dans une école privée de banlieue chic. Un soir, son fragile équilibre entre ces deux mondes, vole en éclat quand son meilleur ami se fait tuer sous ses yeux par un policier trop nerveux.

Ce roman est vraiment puissant et émouvant, il traite d’un sujet très actuel, sensible et difficile. J’ai été complètement embarquée dans cette lecture et ai ressenti avec force les émotions de la protagoniste, c’est une lecture géniale pour laquelle je remercie Netgalley et les éditions Nathan.

D’après ce que j’ai compris ce livre est basé sur des faits réels et cela n’est pas étonnant car les sujets abordés le sont avec beaucoup de justesse. L’auteure nous parle du racisme ordinaire, des préjugés par rapport à la race, de la discrimination qui est toujours présente car oui les noirs sont encore stigmatisés aujourd’hui.
Le lecteur prend un peu plus conscience de la réalité de la vie d’un afro américain aux USA.
Ce récit est porté par une écriture percutante, incisive et très authentique, l’auteure est capable de toucher le lecteur et de lui faire ressentir énormément d’émotions différentes tout comme Starr, la protagoniste.

Starr est un personnage complexe, c’est une jeune fille qui vient du ghetto mais qui va étudier dans une école privée huppée, fréquentée par les blancs. Sa vie est compartimentée, divisée jusqu’à la nuit où son meilleur ami est tué et où tout vole en éclat.
Il y a la Starr de l’école, pour laquelle ses parents ont voulu la meilleure éducation possible et l’ont donc sortie du quartier. Là-bas, Starr se sent obligée de changer son attitude et son langage car elle est avec des blancs, et elle ne l’est pas, elle est différente et ne doit pas être la fille du ghetto.
Il y a aussi, la Starr qui vit dans le quartier, avec sa famille dont le quotidien est peuplé de coup de feu. Celle qui a vu sa meilleure amie tuée par une balle perdue en pleine rue et qui maintenant voir son meilleure ami tué sous ses yeux par un policier trop nerveux.

Starr est en colère, elle se sent impuissant et elle a peur aussi. Toutes ses émotions sont vraiment bien retranscrites, réalistes et nous touchent. J’ai moi aussi été en colère, j’avais envie de crier à l’injustice et je me suis dit que moi aussi je me sentirai impuissante.

Starr est donc un personnage auquel je me suis beaucoup attaché, elle m’a énormément émue. Son père m’a également beaucoup touché. Il a emprunté le mauvais chemin, a commit des erreurs, mais a réussi à reprendre sa vie en main. Il est très attaché au quartier et veut en faire parti pour l’aider au mieux à évoluer, changer malgré la difficulté que cela représente d’y vivre avec sa famille. Leur quotidien est fait de cris, de sirènes de police et d’ambulances et surtout de balles. C’est tellement dur à imaginer tellement c’est loin de ce que l’on vit mais si bien retranscrit par l’auteure.

C’est donc une lecture mémorable que je recommande sincèrement. C’est un roman bouleversant qui met le doigt sur une injustice avec réalisme et émotion. C’est une lecture qui m’a marquée et que je vais longtemps garder avec moi.

Connaissez-vous ? Qu’en avez-vous pensé ? Etes vous tenté ?
Je vous souhaite de belles lectures 🙂

8 réflexions au sujet de « The Hate U Give, La haine que l’on donne, de Angie Thomas »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s