Mes lectures

Les boutons de Jéricho, Annick Boisset

éditions de la Remanence, 2017
187 pages
roman, roman chorale, famille, adultère, prostitution, homosexualité, féminisme

Sam, mari et père modèle, fait le bonheur de sa femme Victoire, ingénue et égocentrée, et la fierté de sa sœur Laurène, artiste féministe en quête de reconnaissance. Quand les deux femmes apprennent que l’homme qu’elles adulent est un client régulier de la prostitution, elles en sont fortement déstabilisées. Victoire s’efforce de maintenir son couple à flot ; Laurène renie son frère et se replie auprès de sa compagne Nassima.

J’ai adoré ce roman choral sur l’infidélité de Sam dans lequel on découvre des personnages féminins forts, je ne suis pas loin du coup de cœur. Je remercie très chaleureusement l’auteure qui m’a accordé sa confiance et m’a fait parvenir son livre.
J’ai dévoré ce livre en une après midi, je suis rentrée très rapidement dans cette lecture et me suis laissée emporter par l’histoire. C’est un roman très actuel, avec des thèmes de sociétés très bien évoqués.

J’ai beaucoup aimé la plume vive et incisive de l’auteure qui donne du rythme à ce récit et nous fait tourner les pages sans nous en rendre compte.

Le protagoniste à partir duquel cette histoire nous est racontée est un homme qui semble avoir tout pour lui : travail, femme, enfants… Cependant, il ne s’en satisfait pas et éprouve le besoin de faire appel à des prostituées. Ses envies ne semblent pas particulièrement déviantes mais il ne peut concilier l’image qu’il a de sa femme, une épouse et une mère respectable, avec celle d’une femme sensuelle qui peut être sexuellement libérée. Il préfère donc aller voir des professionnelles, cela pour lui ne représente pas un adultère : il paie pour un service, il n’y a pas d’engagement, ce n’est donc pas tromper.

Sa femme va se rendre compte que quelque chose ne va pas, elle se doute qu’il y a quelqu’un d’autre et va se tourner vers la sœur de son mari, dont il est proche. Ces deux personnages féminins, qui ne sont pas les seuls à être évoqués ou dont on a le point de vie, sont mes préférés. J’ai adoré ces deux femmes, elles sont très différentes, ne sont pas proches du tout, elle ne se comprennent pas mais vont se trouver du même côté pour une fois.
J’ai particulièrement aimé la sœur de Sam, l’auteure lui donne un ton particulièrement véhément que j’ai adoré. C’est une artiste féministe qui veut s’exprimer à travers son art, elle vit avec sa femme et leurs jumeaux en bas âge, n’est pas parfaite, n’est pas un exemple mais ose dire ce qu’elle pense, prendre position.

C’est un roman percutant, une histoire de famille qui forme aussi un portrait social contemporain, plein de vérité et très réaliste. Une lecture que j’ai vraiment adorée.

Connaissez-vous ce roman ? Etes-vous tenté ?
Je vous souhaite de belles lectures 🙂

4 réflexions au sujet de « Les boutons de Jéricho, Annick Boisset »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s