Mes lectures

Sans héritage, Tome 1 :Lucien Louis Marie, Lorraine Rountree


(indépendant), 2017
231 pages
roman, historique, 20e siècle, années 1900, saga familiale, famille, enfance

Résumé de quatrième :
Voici Lucien Louis Marie Fréreux, né en 1900, au hameau de la Pardaille dans le Lot et Garonne. Il vit simplement, comme un petit paysan. C’est un garçon doux et profond, qui vacille parfois, envahi par des peurs, des sensations étranges qu’il ne sait pas nommer. Il est le fruit d’une relation brève et secrète entre la jeune Félicité Fréreux et Yves Raversi, son professeur à l’académie de peinture de Rennes. En 1900, les temps sont difficiles pour les filles-mères : « Je l’ai donné à mon frère comme on donne un chiot ». En mai 1913, les parents de Lucien meurent, écrasés par une voiture. Lucien est recueilli par Félicité – qu’il croit être sa tante – et son mari, Constant Moine, qui vient le chercher à la Perdaille. Commence alors pour Lucien, un voyage à travers la France, un voyage à travers les secrets de sa famille, un voyage à travers le siècle.

Ce premier tome d’une saga familiale en 20 petits volumes se lit avec plaisir, c’est une entrée toute en douceur dans cette histoire, à la découverte des personnages. J’ai appréciée cette lecture qui est très agréable, avec peut-être quelques longueurs mais qui nous fait découvrir des personnages attachants que l’on a plaisir à suivre et envie de découvrir plus en profondeur.

J’ai aimé :
– l’atmosphère qui se dégage de ce roman, on plonge dans le passé, un passé bien documenté et bien décrit, on se le représente très bien. L’enfance est également très bien abordée, avec justesse, émotion et un petit côté nostalgique. Cette thématique et la façon dont elle est évoquée m’ont d’ailleurs rappelé ma lecture de La gloire de mon père de Marcel Pagnol.
– Lucien, le protagoniste de cette histoire ainsi que sa famille. J’ai vraiment pris plaisir à les suivre et les découvrir. Lucien est un petit garçon un peu perdu, il est intelligent et sensible, je l’ai trouvé très émouvant. L’oncle Constant est aussi un personnage très intelligent et charismatique, je l’ai vraiment trouvé très intéressant.
– sentir à travers cette lecture le bouillonnement de l’époque, on sent que de grands changements se profilent, on sent que la société évolue, les gens se rassemblent et s’agitent et cela est très bien retranscrit à travers le personnage de l’oncle Constant et ses amis.

J’ai regretté que le résumé de ce premier tome nous annonce des choses qui ne sont pas vues dans ce livre. Le lecteur en sait plus que Lucien sur sa famille ; nous, dès le début, nous savons que sa tante Félicité est en fait sa mère. Ce résumé de quatrième est très bien pour résumer la saga mais du coup, je m’attendais à ce que Lucien se pose peut-être plus de questions et commence à apprendre des choses pour en venir à la révélation de ce secret de famille. J’ai vraiment attendu le moment où Lucien allait découvrir ce que nous lecteur nous savons. Ce sera donc pour un prochain tome.

C’est donc une lecture très agréable, un très joli récit d’enfance avec des personnages attachants que l’on a plaisir à suivre. Un bon début donc pour cette saga familiale. Je remercie chaleureusement l’auteure, Lorraine Rountree, pour sa confiance et pour m’avoir permis de la découvrir.

Je vous souhaite de belles lectures 🙂

Une réflexion au sujet de « Sans héritage, Tome 1 :Lucien Louis Marie, Lorraine Rountree »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s