Mes lectures

Les sœurs Brontë, Laura El Makki

Tallandier, 2017
320 pages
document, biographie, sœurs Brontë, sœurs, écrivains

Les sœurs Brontë sont trois: Charlotte, Emily et Anne et durant leur vie, elle ne connaissent du monde que le presbytère de leur père, les pensionnats de jeunes filles, leur grande maison familiale austère. Quels sont leurs secrets ? Qu’est ce qui les pousse à écrite toutes les trois ?

Je connaissais les sœurs Brontë ayant étudié des passages de leurs œuvres à l’université dans mes études de littérature anglaise. Je n’ai jamais réussi à lire plus de 30 pages des Hauts de Hurlevent mais Jane Eyre est dans ma PAL et j’ai hâte de le lire. J’ai reçu cette biographie des trois sœurs dans le cadre du Grand Prix des Lectrices Elle et j’étais contente de me (re)plonger dans leur vie et univers. Même si ce document sympathique n’est pas mémorable pour moi, il m’a cependant donné envie de me plonger dans Jane Eyre.

J’ai aimé :
– voir grandir les sœurs et entendre parler de leur frère. On parle beaucoup d’elles trois mais leur frère a tout de même été très présent et avait lui aussi au départ des prétentions d’écrivain. Il était sur de son talent, un peu trop, et en a oublié qu’être écrivain signifie travailler dur. J’ai aimé les voir murir, se réfugier dans les études, être avide de connaissances mais aussi d’indépendance, l’un n’allant pas sans l’autre à cette époque pour une femme.

– mieux comprendre les sœurs et les ambiances de leurs romans respectifs au vu de l’environnement et du milieu dans lequel elles ont grandit. En effet, à travers ce livre, on sent bien toute l’influence que cela peut avoir et j’ai aimé que l’auteure nous pointe les ressemblances et inspirations.

– la mise en valeur de Anne. C’est celle des trois qui a le plus tendance à tomber dans l’oubli au profit de ses illustres sœurs mais ici, l’auteure la souligne, nous annonce qu’elle veut lui redonner sa vraie place, qu’elle aussi, tout au tant que ses sœurs avait de l’importance et était écrivain.

Cela a donc été une lecture sympathique mais sans être marquante pour moi, je pense malheureusement qu’il ne m’en restera pas grand chose dans peu de temps. Cependant, si l’on aime ces auteures et que l’on veut commencer à en apprendre plus sur elles et leur mode de vie à l’époque, ce livre est vraiment bien, simple, accessible et agréable à lire.

Connaissez-vous ce livre ? Des avis ? Des avis sur Jane Eyre qui est dans ma PAL ?
Je vous souhaite de belles lectures 🙂

6 réflexions au sujet de « Les sœurs Brontë, Laura El Makki »

  1. J’ai lu Jane Eyre, un des seul livres qu’il y avaient chez mes parents et c’est un agréable souvenir : j’avais environ 14/15 ans, j’ai aimé le romantisme bien sûr et surtout c’est un des livres qui m’ont donné le goût de la lecture et de la littérature anglaise.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s