Mes lectures

Les loyautés, Delphine de Vigan

JC Lattès, 2018
208 pages
contemporain, roman, adolescence, loyauté, famille, école,

Nous rencontrons quatre personnages dans ce livre dont les vies sont liées : Théo dont les parents sont divorcés avec des relations plus que difficiles, son ami Mathis ainsi que Cécile, la mère de ce dernier : et enfin Hélène, professeure principale des garçons.

J’ai eu envie de sauter sur ce livre dès que j’ai appris qu’il allait sortir car j’ai déjà lu plusieurs livres de Delphine de Vigan et j’adore sa plume. J’ai donc été ravie d’avoir l’opportunité de le lire grâce à Netgalley et aux éditions JC Lattès que je remercie chaleureusement pour cette lecture. Mon préféré de l’auteure, dans ce que j’ai lu pour le moment, reste No et moi, cependant, celui-ci arrive juste après ! J’ai vraiment adoré cette lecture et je ne suis vraiment pas loin du coup de cœur ! La seule chose qui m’empêche de le désigner comme coup de cœur est la fin un peu trop brusque et ouverte, même si je l’ai pourtant vraiment appréciée.

J’ai aimé :

– retrouver l’écriture vive et percutante de Delphine de Vigan que j’aime tellement. Elle sait nous dépeindre des personnages si réalistes qu’on a l’impression de pouvoir les croiser d’un moment à l’autre, les voir surgir au coin de la rue.

– la thématique abordée à travers le personnage de Théo : la place de l’enfant dans une séparation difficile entre les parents et les conséquences que cela peut avoir. Théo vit difficilement la séparation de ses parents, non pas parce qu’il voudrait qu’ils soient encore ensemble mais à cause des relations qu’ils entretiennent désormais, ou plutôt de leur absence. La mère est meurtrie et ne veut rien avoir à faire avec le père, il ne doit pas être mentionné, encore moins croisé au moment de l’alternance de la garde. Théo souffre de la distance que lui impose sa mère, du manque d’intérêt pour la vie qu’il mène les semaines où il n’est pas avec elle. Théo est jeune et intelligent mais il veut oublier, s’engourdir et ne plus penser alors son refuge devient l’alcool qu’il consomme régulièrement et au collège. Dans cet engrenage, il va entrainer son seul ami : Mathis qui va apprécier le frisson de l’interdit mais n’est peut-être pas prêt aux mêmes extrémités que Théo.

– Hélène la professeure des garçons. Hélène est un personnage que j’ai beaucoup aimé, pour lequel j’ai eu beaucoup d’empathie. Cela est peut-être du au fait que je suis moi aussi professeure en collège mais pas seulement. Hélène est attachante dans sa fragilité et sa détermination. Elle a vécu une enfance très difficile, maltraitée par un père violent et sadique, elle s’est construite tant bien que mal et lorsqu’elle voit Théo, elle reconnaît tout de suite les signes d’un enfant qui va mal. Elle perçoit rapidement que quelque chose ne va pas et que personne chez lui ne l’a vu ou n’a voulu le voir. Envers et contre tout, elle va tenter d’alerter la famille et l’équipe éducative, et d’aider Théo.

– le titre : Les loyautés, qui représente parfaitement ce livre, ce dont il nous parle. La loyauté d’un fils envers ses parents, d’un ami, d’une femme envers son mari, d’une autre femme envers elle même et son métier.

C’est une lecture bouleversante qui résonne de façon si juste, avec des personnages réalistes, du quotidien, qui sont très attachants. J’ai vraiment passé un excellent moment avec ce livre extrêmement bien écrit, qui se lit rapidement et d’une traite car on a vraiment envie de savoir ce qu’il adviendra des personnages. Un livre qui me conforte dans mon envie de découvrir tout ce qu’a écrit et écrira Delphine de Vigan.

Connaissez-vous ce titre ou l’auteure ? Quel est votre titre préféré de Delphine de Vigan ?
Je vous souhaite de belles lectures 🙂

3 réflexions au sujet de « Les loyautés, Delphine de Vigan »

  1. Bonjour,

    Je ne connais pas ce livre de l’auteure mais en apprécie le retour que tu (puis-je ?) as soumis. 🙂
    En revanche, je confirme connaître l’auteure, plus ou moins, car j’ai eu l’occasion de lire et accorder mon avis au sujet de No et moi (ici 😉 : http://a-never-been.over-blog.com/article-prends-moi-la-main-a-deux-vaut-mieux-qu-un-66385928.html) qui a, si je ne me trompe, également été adapté au cinéma.
    Quelles sont tes (? ^^) lectures en cours ?

    Bonne journée.

    An’

    PS : Qu’enseignes-tu ?

    Aimé par 1 personne

    1. Salut,
      Oui oui tu (puis-je également ?) me tutoyer sans problème 😊.
      Merci pour le lien je vais aller voir . Oui il a été adapté mais je ne l’ai pas vu.
      En ce moment je lis Un soir a Paris de Nicolas barreau, une lecture légère et sympathique mais j’attends que ça décolle un peu. Et toi(?) ?
      Chloe
      Ps: l’anglais

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s