Mes lectures

La vie commence à 20H10, Thomas Raphael

J’ai lu, 2012
505 pages
Contemporain, chick-lit, humour, travail,

Sophie a 30 ans, elle a écrit un roman dont personne ne veut et quand elle rencontre Joyce Verneuil productrice du feuilleton La vie vraie, la chance a l’air de tourner. Joyce fera publier son roman si Sophie travaille pour elle pendant un an. Sauf que le compagnon et la mère de Sophie n’accepteront jamais qu’elle travaille pour un vulgaire feuilleton à la télé mais pourra t-elle leur cacher la vérité ? Combien de temps ?

C’est un livre parfait pour se détendre, il trainait dans ma PAL depuis un an et j’ai profité de mes vacances et de mon challenge coup de balai d’automne pour le lire. Une lecture sympathique, légère et amusante qui m’a fait passé un très bon moment.

J’ai aimé :

  • la légèreté et la fluidité du style de l’auteur qui sait nous faire rire et passer un très bon moment. J’ai aussi été agréablement surprise que ce livre ait été écrit par un homme, un homme pour écrire de la chick-lit je trouve ça intéressant et rafraichissant.
  • Sophie, la protagoniste qui est sympathique et attachante. Entre sa mère et son conjoint, tout les deux universitaires ayant brillamment réussi, il n’est pas facile de préparer son doctorat, la pression est très forte et les relations avec sa mère en particulier, sont tendues. On compatit à ce que vit Sophie, on aimerait qu’elle s’émancipe et lorsqu’elle trouve ce travail pour la télévision, on n’a vraiment envie que cela la fasse évoluer et qu’elle prenne de l’assurance. Sophie a décidé de donner une chance à son rêve malgré les difficultés, elle doute et se pose des questions, pas toujours les bonnes et parfois elle se trompe mais tout cela la fait évoluer et j’ai pris plaisir à la suivre dans son cheminement.
  • le côté le Diable s’habille en Prada mais en moins extrême. La patronne, le boulot, la série (le Plus belle la vie de Marseille devient La vie la vraie et se passe à Nice) et les collègues de boulot ressemblent c’est vrai à ce que l’on a dans Le diable s’habille en Prada, mais même si en effet ce n’est pas très original, la façon de traiter tout ce petit monde est un peu différence et m’a plus plu, je l’ai trouvée plus réaliste. Oui la patronne est obsédée par son travail et attend que tout le monde se donne à fond et oui, elle ne donne pas le droit à l’erreur mais, en même temps, elle ne demande pas non plus des choses complètement loufoques, n’appel pas à 5h du matin pour demander un truc impossible … J’ai donc trouvé que ce personnage était assez réaliste, proche du milieu de fou de la télé et du marketing mais pas complètement exagérée, caricaturale.
  • les neveu et nièce du conjoint de Sophie : Julien et Annie. Touchants et attachants, ils apportent de la profondeur à l’histoire. J’aime beaucoup les liens qui les unissent à Sophie et qui se développent au fil de l’histoire en particulier pour ce qui est de Julien. Ce dernier n’avait que peu de relation avec Sophie et ils vont finalement se retrouver tous les deux sur Paris et leur relation va vraiment évoluer.

Une lecture très sympathique, parfaite pour se détendre et qui m’a fait passer un très bon moment. Je pense que je vais aller voir ce que l’auteur a écrit d’autre et me garder ça pour des moments où j’ai besoin d’une lecture agréable et sans prise de tête.

Connaissez-vous ce livre ? En avez-vous lu d’autres de l’auteur ? N’hésitez pas à m’en recommander en commentaire.
Je vous souhaite de belles lectures 🙂

 

2 réflexions au sujet de « La vie commence à 20H10, Thomas Raphael »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s