Mes lectures

Parole d’un bad boy, Ana Paige

Hachette, 2017
270 pages
Jeune adulte, romance, contemporain, lycée, amour, deuil, famille

Tristan a perdu sa mère et son père, qui se réfugie toujours dans le travail, est donc très absent. Tristan est au lycée, ne fait rien et enchaine les soirées. Il est très populaire mais personne ne le connaît vraiment et ne sait ce qu’il vit. Un jour un professeur le place à coté d’Annabeth en classe et cette rencontre va lui donner très envie de se rapprocher d’elle, sauf qu’elle, fait tout pour l’éviter.

C’est le genre de lecture que j’aime beaucoup pour me détendre, je suis donc ravie d’avoir eu l’opportunité de le lire et je remercie Netgalley et les éditions Hachette pour ce service presse. J’ai passé un bon moment avec ce livre mais sans plus, il m’a manqué un peu de surprise et quelque chose pour me faire vraiment accrocher malgré la fluidité et la légèreté de l’écriture.

J’ai aimé :

  • que le personnage principal soit masculin. En effet, dans ce genre de lecture, ce que j’ai eu l’occasion de lire était toujours du point de vue d’une jeune fille, ou à la limite avec une alternance des points de vues masculins et féminins. J’ai donc trouvé intéressant qu’ici l’on suive cette histoire d’adolescents au lycée du point de vue de Tristan.
  • le côté touchant que peut avoir Tristan. En effet, même s’il est parfois insupportable, on ne peut s’empêcher de compatir à sa situation familiale et au mal être qui en résulte. C’est un personnage qui est travaillé et j’ai vraiment apprécié qu’on ne reste pas dans le coté superficiel du bad boy typique.
  • Annabeth, la protagoniste féminine. J’ai beaucoup aimé ce personnage simple et franc, bonne élève mais loin du cliché de l’intello asociale. Elle est intelligente, jolie et a des amis. Elle n’apprécie pas Tristan et la façon dont il essaie de l’approcher, elle est forte et lui tien tête.
  • la bande de copains de Tristan. J’ai vraiment aimé ce groupe d’amis qui sait s’amuser mais peut aussi être un soutien en cas de besoin. On ne tombe pas dans le cliché de l’entrainement des uns et des autres vers des situations peu recommandables et dans la mauvaise influence. Certes, ils font la fête et finissent parfois ivres mais j’ai aimé que quand c’est le cas il essaient de se montrer raisonnables en dormant les uns chez les autres pour que personne ne prenne le volant.

C’est une lecture agréable, sans prise de tête mais sans surprise également. Une bonne lecture détente qui n’est pas mémorable pour moi.

Connaissez vous ce livre ? Des avis ?
Je vous souhaite de belles lectures 🙂

Une réflexion au sujet de « Parole d’un bad boy, Ana Paige »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s