Mes lectures

L’arbre d’Halloween, Ray Bradbury

Folio SF, 2015
176 pages
Halloween, fantastique, magie, mythologies, légendes, enfants

Tom et ses amis se sont déguisés en zombies, fantômes… pour halloween et frappent aux portes pour demander des bonbons. Mais quand ils frappent à celle de Montsuaire, ils sont loin de se douter de l’aventure qui les attend : une quête fantastique sur les origines d’Halloween à travers l’espace et le temps.

C’est une lecture que j’ai beaucoup aimé et que j’avais tout spécialement gardé pour la soirée du 31 octobre. J’ai donc célébré halloween cette année avec ce livre, un bon plaid, des bougies, chocolat… C’était parfait. J’ai adoré plonger dans ce livre au style simple et efficace qui nous retrace les origines de la fête d’Halloween.

J’ai aimé :

– le style simple et direct qui ne s’embarrasse pas de fioritures, l’auteur va à l’essentiel et même si les choses peuvent paraitre un peu brutes parfois et que j’aurais aimé que certaines choses soient plus développées, j’ai tout de même apprécié cette simplicité.

– le plongeon dans le passé avec tous les mythes et légendes entourant la fête des morts. C’est vraiment intéressant d’en apprendre plus sur les origines d’Halloween et les différentes traditions. Je savais certaines choses mais n’avais pas forcément réfléchi et fais le rapprochement. Je trouve que sans être un documentaire, on apprend tout de même des choses. Les égyptiens avec leurs rites funéraires, les traditions chrétiennes, les légendes celtiques mais aussi la chasse aux sorcières et la fête des morts hispaniques : c’est vraiment enrichissant.

– les références dont le texte regorge. Il y a bien sûr les mythes et légendes dont je viens de parler mais nous avons aussi des références littéraires. Par exemple, sur la porte de Montsuaire, un visage ressemble à celui de Marley, l’ancien associé de Scrooge dans le « Chant de Noel » de Charles Dickens. J’ai aussi aimé la présence de chants et poésies au sein du texte qui renforce le côté littéraire.

– la traduction du célèbre « trick or treats » par « un don ou t’es un dindon ? » qui m’a beaucoup amusée. Les enfants au début de cette histoire se préparent à fêter halloween, ils rejoignent leurs amis et commencent le porte à porte pour demander des friandises et s’ils n’en obtiennent pas : les radins sont victimes de farces en tout genres, plus ou moins inoffensives.

– le personnage de Montsuaire. Cet homme est étrange et donne des frissons, il colle parfaitement à l’ambiance de la fête des morts. On a du mal à comprendre ses intentions mais on le suit avec un plaisir mêlé de méfiance : tout comme les enfants de cette histoire.

Une lecture enrichissante et vraiment agréable, idéale pour l’automne, c’est un très beau conte fantastique qui nous entraine sur les traces des origines d’Halloween. Je l’ai dévoré et beaucoup aimé, j’ai passé un super halloween en compagnie de ce livre.

Et vous quelles ont été vos lectures pour Halloween ?
Je vous souhaite de belles lectures 🙂

6 réflexions au sujet de « L’arbre d’Halloween, Ray Bradbury »

  1. Article sympa : j’étudie souvent Bradbury avec mes élèves de collège surtout les Chroniques martiennes ! ils adorent !
    Par ailleurs j’aime beaucoup tes photos : le lecteur est plongé dans l’ambiance !
    A bientôt ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. J’avais vu passer ta chronique, mais je n’ai pas eu le temps de la lire avant aujourd’hui. Je suis contente de voir que ce roman t’a autant plu qu’à moi ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s