1eres lignes

Rendez-vous du dimanche : Premières lignes #24

Hello Everyone !
Aujourd’hui c’est dimanche, l’heure du rendez-vous créé par le blog Ma lecturothèque et que je trouve très sympa pour faire découvrir des livres et donner envie de les lire.
C’est parti ! Ce dimanche, je lis : L’absente de Noel de Karine Silla chez Les éditions de l’Observatoire.

Résumé : Sophie a 20 ans et part faire du bénévolat à Dakar, elle est censée rentrer pour passer Noel en famille mais alors que tout le monde l’attend, elle n’arrive pas. Que s’est-il passé ? Toute sa famille part pour le Sénégal afin de partir à sa recherche et la retrouver. Toute la famille se retrouve donc dans un pays inconnu où chacun va devoir y mettre du sien et dépasser ses préjugés.

*****

Prologue

Avant l’invention de la montre, il était fréquent d’installer à sa porte un cadran solaire. Lorsqu’on voulait savoir l’heure, il suffisait de passer la tête à sa porte et de regarder le cadran. Et s’il était midi, on voyait midi à sa porte. Chacun avec son propre cadran solaire pouvait ne pas voir midi au même moment.
Acharné dans sa quête à mesurer le temps, l’homme a tout tenté avant d’arriver à la précision. Les cadrans solaires, les obélisques, un système proche de l’horloge qui fonctionne grâce à l’écoulement de l’eau, puis des sabliers plus précis. Vinrent ensuite l’horloge à mercure, l’horloge à poids, l’horloge à échappement, l’horloge à alarme, l’horloge astronomique puis, avec les recherches de Galilée, l’horloge à balancier, le ressort à spirale et, finalement, les aiguilles pour calculer les secondes.
Grâce à l’invention de la montre, les hommes ont appris à mesurer le temps avec exactitude mais, malheureusement, ils n’ont pas inventé de système, de cadran en chacun, qui permette de définir la vérité, si complexe soit-elle, pour l’entrevoir tous sous le même angle.
Les gens continuent à voir midi à leur porte. Chacun tient toujours à sa version des faits et ne peut imaginer qu’il soir midi ailleurs que devant sa porte.

*****

J’ai été attirée par le résumé, j’ai été à la fois tentée par l’histoire de famille, qui est quelque chose qui me fait toujours aller vers un livre et par la disparition de Sophie et le mystère qu’elle représente.

Plus d’info dans la chronique quand je l’aurai terminé. Tenté? Intrigué ? Ou pas intéressé ?
Et vous que lisez-vous aujourd’hui ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire 😀 .
Je vous souhaite de belles lectures 🙂

 

16 réflexions au sujet de « Rendez-vous du dimanche : Premières lignes #24 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s