Mes lectures

Le vieux qui lisait des romans d’amour, Luis Sépulveda

Points, 1997
128 pages
Amérique du sud, nature, forêt, chasse, vieillesse

Dans un petit village aux abords de la forêt amazonienne, les chercheurs d’or sont nombreux et un jour, un blanc est retrouvé mort. Les indiens Shuars sont accusés mais Antonio José Bolivar qui les connait bien, les disculpe et diagnostique une griffure de fauve. La chasse est donc lancé et le vieil Antonio mène une expédition dans la forêt qu’il connait bien.

J’ai apprécié cette lecture rapide et poétique qui nous mène tout droit au cœur de la nature et de la forêt amazonienne. C’est un très beau roman écologique qui nous rappel que l’on doit protéger cette forêt et non la détruire, qu’il nous faut faire attention à nos actes et préserver ces espaces.

J’ai aimé :

– l’écriture, à la fois simple et fluide mais aussi onirique et poétique.

– les paysages luxuriants de la forêt qui sont décrits. J’ai aimé voir tout ce vert pendant ma lecture, et avoir la description de la forêt inhospitalière et des espèces qui l’habitent. Les descriptions sont vraiment très belles sans être trop présentes ou trop détaillées pour ne pas lasser. Cet endroit n’est pas accueillant, il n’est que trop abimé par l’homme, il est peuplé d’indiens qui veulent rester en paix et en accord avec leur traditions, les animaux sont sauvages et hostiles. La nature peut vous tuer si vous ne faites pas attention. Cette nature il faut la respecter, n’être que visiteur et ne pas la prendre pour sienne et acquise car elle reprendra ses droits. Ce message de respect et de préservation est vraiment bien amené dans ce livre et je le trouve vraiment important.

– la personnalité du vieil homme, Antonio José. J’ai beaucoup aimé cet homme qui a vécu des choses difficiles, aimé et réussi à se faire accepter par le peuple Shuar et vivre avec eux un temps. Il respecte la nature et les hommes et aspire à un vieillesse tranquille peuplée de romans d’amour. J’ai aimé cet amour pour les romans d’amour en particulier, surtout ceux qui font pleurer. Antonio veut des sentiments forts et j’ai aimé cela chez lui. C’est d’ailleurs ce titre un peu long mais accrocheur qui m’a attiré vers cette lecture. J’ai aimé son humilité face à la nature et sa gratitude pour ce qu’elle lui procure, il incarne vraiment la bonté et le respect ( contrairement au maire qui lui n’est que vanité, profit et suffisance).

– la vision de la lecture comme un remède à la vieillesse. En tant qu’amoureuse de la lecture, cette image ne pouvait que me plaire.

Citations :

« Ce fut la découverte la plus importante de sa vie. Il savait lire. Il possédait l’antidote contre le redoutable venin de la vieillesse. Il savait lire. »

« Il lisait lentement en épelant les syllabes, les murmurant à mi-voix comme s’il les dégustait, et, quand il avait maitrisé le mot entier, il le répétait d’un trait. Puis il faisait la même chose avec la phrase complète, et c’est ainsi qu’il s’appropriait les sentiments et les idées que contenaient les pages.
Quand un passage lui plaisait particulièrement, il le répétait autant de fois que qu’il l’estimait nécessaire pour découvrir combien le langage humain pouvait être aussi beau. »

Cette lecture a vraiment été un plaisir, j’ai passé un très bon moment et le message d’humanité et de protection de la nature est magnifique.

Avez-vous lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ? D’autres livres de cet auteur à me conseiller ?
Je vous souhaite de belles lectures 🙂

7 réflexions au sujet de « Le vieux qui lisait des romans d’amour, Luis Sépulveda »

  1. Oui j’ai adoré ce livre! Après l’avoir lu, j’ai décidé de lire tous les Sépulvéda, mais c’est celui-là mon préféré notamment pour son exotisme et sa poésie. L’écriture de Sepulvéda reste toujours un bonheur.

    Aimé par 1 personne

  2. J’avais lu ce livre au collège et j’avais pas trop aimé mais ce serait bien que je le relise car je me dis que c’était une lecture de collège donc c’était pas très motivant à lire 😁

    Aimé par 1 personne

      1. Après avoir lu ta chronique et celle de d’autres blogueuses, je pense vraiment le relire, histoire de m’enlever de la tête l’image que j’en ai. Et puis je pense pas avoir le même avis maintenant que celui que j’avais en le lisant au collège

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s