Mes lectures

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, Raphelle Giordano

Pocket, 2017
252 pages
Roman, contemporain, feel good, développement personnel, psychologie, pensée positive, bien être, couple

Camille a tout pour être heureuse mais il lui semble qu’elle n’a pas su retenir le bonheur. Elle aimerait être heureuse et épanouie, et quand elle rencontre Claude, un étrange routinologue qui lui propose son aide, elle va donc tout faire pour l’être.

J’ai beaucoup aimé ce livre même si en général, le développement personnel n’est pas trop mon truc, je n’en lis que très rarement. Car oui, il faut le savoir, c’est tout de même un livre de développement personnel. Mais ici, sous forme de roman, je trouve que c’est beaucoup plus agréable à lire. C’est léger et pétillant, ce livre donne envie de prendre sa vie de bon côté et d’essayer nous aussi d’être heureux simplement. Je remercie chaleureusement Dévoreuse Littéraire de m’avoir glissé ce livre dans notre dernier swap 😉

J’ai aimé :

– le titre qui m’a fait sourire et la couverture très douce qui m’ont attiré vers ce livre.

– la présence de concepts théoriques (parfois même un peu trop) mais beaucoup moins lourds que dans un ouvrage prescriptif. Je trouve que la forme de roman apporte de la légèreté et nous permet de rentrer plus facilement dans le livre de développement personnel. Un livre de développement personnel ne se lit pas forcement (et même rarement voire jamais pour moi) d’une traite alors qu’ici c’est possible.

– la situation de Camille, si commune d’avoir tout pour être heureuse, de ne pas être malheureuse mais sans être heureuse non plus. Je trouve que cette situation est assez commune, elle peut correspondre à beaucoup de gens et si ce livre peut apporter un peu de baume au cœur et faire sourire, c’est tant mieux. De plus parmi tous les concepts de développement personnel évoqués, chacun peut y piocher des petites choses pour améliorer son quotidien et même découvrir des notions qu’il est possible ensuite d’approfondir avec d’autres lectures.

J’ai aimé et regretté à la fois:

– le côté feel good un peu trop accentué. C’est une jolie histoire pleine de bonne humeur et de positif, mais pour moi cet aspect est un peu trop poussé et tire vers le dégoulinant de bon sentiments.

– Camille la protagoniste. Je l’ai trouvée attachante et on peut facilement se retrouver en elle par certains aspects mais elle est trop molle, malléable et influençable je trouve. Il me manque une certaine force chez elle. Elle veut se remettre en question, être moins passive et soumise, et reprendre sa vie en main, et c’est une démarche que j’ai beaucoup apprécié. Pour ce faire, elle suit les conseils de Claude (souvent pleins de bon sens mais aussi un peu clichés), et là encore une fois elle se soumet à quelqu’un. Je comprends qu’elle ait besoin d’aide pour évoluer mais j’aurais aimé qu’elle trouve la force en elle au bout d’un temps et lâche elle même la béquille.

Citations:
« Vous savez, Camille, la vie, c’est comme une montgolfière. Pour aller plus haut, il faut savoir se délester et jeter par-dessus bord tout ce qui empêche de nous élever. »
« Un sourire ne coûte rien et il a pourtant une influence considérable sur votre entourage comme sur votre propre moral. »

Connaissez vous ce livre ? Qu’en pensez-vous ? En connaissez-vous d’autres dans le genre développement personnel mais en roman ?

Je vous souhaite de belles lectures 🙂

11 réflexions au sujet de « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, Raphelle Giordano »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s